Paroles d’un randonneur

PS

Jacques Krasa, responsable des randonnées de l’office de tourisme Sarlat Périgord noir, nous évoque aujourd’hui sa passion pour la marche et les lieux encore cachés de notre région. Responsable de l’entretien des chemins et de leur balisage tout au long de l’année, qui de mieux placé pour nous parler de ce loisir pratiqué par près de 15 millions de français ?

Comment définit-on les chemins de randonnées ?

Il faut savoir que les premiers circuits de randonnées ont été créés par le réseau « Bienvenue à la ferme ». On trouvait à cette époque des parcours allant parfois jusqu’à 25km et nécessitant plusieurs jours de marche. Aujourd’hui ces chemins varient de 3.5km à 17km.
Au départ lorsqu’il a fallu recréer les chemins de randonnées, la première étape a été de relever les chemins ruraux de chacune des communes. D’autre part des accords avec les communes et les riverains ont été mis en place afin de créer ou réhabiliter certains chemins non utilisés.
La seconde étape a été d’analyser l’état et la pertinence des chemins, c’est-à-dire vérifier que les chemins aient une suite logique et qu’ils ne s’arrêtent pas sur une fontaine, ou une habitation par exemple.
Enfin, l’étape du tracé est arrivée, avec l’instauration de chemins adaptés aux attentes de chacun. Cette étape est primordiale. C’est à ce moment ci que l’on recherche les plus beaux chemins, avec un véritable patrimoine aussi bien bâti que naturel.

Qu’est-ce que le balisage et pourquoi l’utilise-t-on ?

Le balisage est un système de signalisation permettant de suivre les chemins du départ, jusqu’à l’arrivée grâce à des codes couleurs. Le balisage sert de repères de cheminement, il est là pour guider les randonneurs. Aussi, les randonneurs possèdent généralement des supports papiers comme le guide de promenades et randonnées en Sarladais que l’on retrouve à l’office de tourisme de Sarlat par exemple.

Qu’est-ce que les codes couleurs de balisage ? Comment ça marche ?

Aujourd’hui, sur les parcours de la vallée de la Dordogne, le balisage se fait grâce à des bornes en bois où on retrouve des codes couleurs. Sur nos chemins appelés chemins de petites randonnées on aperçoit uniquement des balisages jaunes. Ces balisages jaunes indiquent aux randonneurs qu’ils sont sur un itinéraire en boucle. Par exemple, un randonneur qui arrive à une intersection et qui aura sur sa droite une balise jaune, saura que le chemin continue à droite. Pour les circuits de grandes randonnées on rencontrera des balisages blancs et rouges.

Pouvez-vous nous dire quels sont les chemins les plus empruntés par les randonneurs ?

Inévitablement, ce sont les chemins proches de l’eau, les chemins qui longent la Dordogne par exemple. Pour être plus précis, la boucle de Marobert à Vitrac, celles des Chênes verts et des Gabares à La Roque-Gageac, la boucle des moulins à Vezac ou encore les boucles des Carassones, des Cygnes Noirs et des Vitraux à Beynac-et-Cazenac sont les élues incontestées des randonneurs.

En Dordogne, y- a-t ’il des monuments accessibles uniquement à pieds ?

Tout à fait, lorsque l’on se balade au milieu de notre belle nature Périgourdine, nous avons l’occasion de rencontrer de nombreuses cabanes en pierres sèches cachées au milieu des feuillages. Tout au long de nos randonnées nous suivent également de magnifiques murets en pierres, qui au 18 ème siècle permettaient de délimiter les différentes parcelles de terre.

 

Retrouvez toutes les informations
sur les différentes possibilités de randonnées en sarladais

Ce contenu a été publié dans Activités de pleine nature. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Paroles d’un randonneur

  1. LE GOFF Nicole dit :

    Très sympa ce « Blog de Sarlat » qui explique l’intérêt touristique des parcours balisés dans notre région. Mon mari et moi sommes fans des chemins de randonnées autour de Sarlat et les fréquentons toujours avec grand plaisir dès que le temps le permet. Nous faisons partie des Papy Boomers qui espèrent bien en profiter encore longtemps !
    Merci de signaliser aussi les balisages verts des chemins servant quelque fois à relier entre eux les balisages jaunes ; c’est le cas du chemin qui borde notre propriété.
    A bientôt de se rencontrer sur un de ces chemins, peut-être, et longue vie à ce blog !
    Nicole L.G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *